La poésie dans tous ses états

Parler de la vie de la poésie aujourd'hui, de ce qui la nourrit, la fait vibrer.

“A poem is the palm of the ocean,
Closing.”

—   Rowan Ricardo Phillips, from “The Beatitudes of Malibu,” Poetry (September 2014)

(Source : a-pair-of-ragged-claws, via themoonisdarkandblue)

“En poésie, les silences jouent le même rôle qu’en musique. Ils sont une respiration, mais ils sont aussi l’ombre des mots, ou leur rayonnement, c’est selon. Sans parler des silences annonciateurs, c’est selon.”

—   Au bonheur des ogres (Daniel Pennac)

(Source : lupitovi, via themoonisdarkandblue)

classically-sound:

Divertimento in D major, K. 131 (1772)

Performed by Neville Marriner and the Academy of St. Martin-in-the-Fields (1987)

(Source : youtube.com, via noralomb)

“Je ne passerai pas l’hiver, tel un printemps défunt au joli mois de juin. (…) Je sens mes bras se défaire et ma peau qui déteint. Je ne passerai pas l’hiver ta photo à la main, mais tu ne le sauras pas, non tu n’en sauras rien.”

—   Benjamin Biolay, Je ne passerai pas l’hiver (via laceremoniedesadieux)

(via marinos22898)

ambre40:

Qui parle
de refaire le monde ?
On voudrait simplement
le supporter
avec une brindille
de dignité
au coin des lèvres

Abdellatif Laâbi*Le soleil se meurt (1992)

(via noralomb)

“Don’t be a writer. Be writing.”

—   William Faulkner (via blotsandplots)

(via literatureismyutopia)

Même pas une fois
Tu n’as cru

Que le vent vient vers toi
Parce qu’il t’aime.

Guillevic

—   (via ambre40)

(via preciously--me)

“Transformé en air, je rêve que tu me respires.”

—   Alejandro Jodorowsky  (via preciously-me)

(via preciously--me)

“The universe is a solitary place, and all its creatures do nothing but reinforce in solitude. In it, I have never met anyone, I have only stumbled across ghosts.”

—   Emil Cioran, Tears and Saints (via nemophilies)

(via rudyscuriocabinet)

noralomb:

Bach - Cantate BWV 209 - Non sa che sia dolore

(Source : youtube.com)